Common Fact Debunking #1 : Pourquoi les politiques sont ils tous beaux ?

Posté par poulpi le 21/10/13

Comme vous le savez tous, les politiques sont dans leur grande majorité, n’ayons pas peur de le dire, extrêmement sexy. Et même plus, ils sont aussi intelligents, charismatiques, sportifs, souples qu’ils ne sont gentils, canons et à la plastique parfaite. Ce sont également des amants sans pareils ! Et c’est pas Monica Lewinsky ou Nafissatou Diallo qui nous diront le contraire.

Par contre remplacer N. Portman par A. Merkel c'est obligé ?

Par conséquent il est normal de se demander pourquoi et comment font-ils pour se démarquer de la morne masse d’affreux prolétaires gras du bide que nous sommes tous (enfin y’en a qui sentent mauvais aussi , mais n’en parlont pas).

Et bien cher lecteur, pour trouver la réponse, il nous faut repartir aux fondements de la démocratie, en Grèce lors de l’antiquité (le prochain livre de Laurent Deutsch qui écrira l’histoire via les compagnies aériennes consacre une page entière à cette période trouble). Nous parlons ici d’un temps où tout les hommes étaient des véritables gravures de mode et où les professeurs étaient assez proches de leurs élèves (qui étaient tous beaux). Notons par ailleurs qu’ils n’étaient pas forcément très bien membrés si on se fie aux photos statues d’époque…

C’est alors que le beau métier de politique apparu. L’idée était de voter pour les dirigeants. Bien sûr c’était assez compliqué à expliquer aux votants et très vite un changement de communication eu lieu. Il ne s’agissait plus d’inventer un nouveau mode de pensée et de sélction de dirigeant mais d’en détourner un.

Heureusement en ces années là, le concours de Mister Jesuismieuxfoutuquetoi n’allait pas très bien. Du coup il fut décidé de transformer cette compétition en lui ajoutant une catégorie politique. Et fatalement (l’ambroisie aidant aussi), les premiers élus du monde le furent pour de mauvaises raisons. Et à l’élection suivante, au lieu d’essayer d’expliquer leur programmes, les candidats se contentèrent de se préparer en suivant un régime strict et en s’entraînant beaucoup. Bon faut avouer que la douche à la sortie du rugby c’était une sacrée ambiance …

De génération en génération le monde a donc subit cette erreur originelle encore et encore. D’aucuns pensent que le monde aurait été très différents si les premières élections avaient eu lieu en partenariat avec le concours de tuniques mouillées d’Athènes.

Bref, voilà pourquoi Valls fait mouiller les infirmières (cherche pas je veux être premier sur “Valls et infirmières” dans google et je n’ai aucune morale sur ce genre de sujets).