Common Fact Debunking #2 : Les carottes font-elles des maths le soir ?

Posté par poulpi le 26/12/13

La science n’a pas toujours réponse à tout, je crois que tout ceux qui ont déjà vu un concert de Michaël Jackson sont d’accord pour le dire. Il est donc des questions dont la réponse varie pas mal en fonction des gens.

On pourra citer les différentes religions comme étant à l’origine un exemple des différentes réponses à la célèbre question : “Mais enfin, qu’est-ce qu’on fout tous là ?”.

Mais je ne vais pas aborder ces sujets assez superficiels dans ce billet, d’autres le font avec beaucoup plus de talent que moi. Ici nous allons nous intéresser à une vraie question bien moins débattue mais qui vaut pourtant la peine d’être abordée : “Est ce que les carottes font des maths le soir ?”.

Analyse de la problématique

Déjà je pense qu’il faut rapidement rappeler ce qu’on sait des carottes aujourd’hui :

  • Les carottes sont rousses (oui je sais… )
  • Elles possèdent des feuilles à leur base
  • Elles vivent dans la terre (comme les taupes mais en plus sexy)
  • Elles ont une forme longiligne avec un bout pointu (comme ma … non, laissez tomber)
  • Elles étaient là avant nous (comme Père Fourras)
  • Elles sont comestibles (les connes… )

Bref, on en sait pas grand chose si ce n’est que a priori ce sont des êtres vivants qui n’ont comme seule défense contre tout leurs prédateurs le fait de vivre sous la terre et de rendre orange les gens qui les mangent. Pour l’instant ça ne fonctionne pas très bien mais est ce que les mathématiciens humains sont vraiment meilleurs pour se défendre face à des créatures 700 fois plus lourdes et une infinité de fois plus rapide ? Je ne crois pas. Enfin, faudrait ajouter Cédric Vilani au casting du prochain film The Hobbit pour être bien sûr.

Maintenant, parlons un peu des maths :

  • C’est une discipline exigeante dont la maîtrise n’augmente pas le taux de chope (un peu comme le tricot)
  • C’est à la base de pas mal de trucs rigolo (genre les armes, la physique, la comptabilité, etc.)
  • C’est une matière qu’il est bon de pratiquer le soir quand tout le monde dort, parce que c’est quand même ultra dark comme truc (et que commencer un DM avant 22h, c’est tricher…)

Après ce petit récapitulatif des deux notions en présence, on est forcé d’admettre que le sujet de cet article n’est pas si bête que ça. Non je déconne.

Que souhaitent les carottes ?

Donc nous parlons ici d’un peuple opprimé par l’humanité qui n’a de cesse de vouloir les arracher à leur petite vie paisible pour les râper (ça fait super mal) et les manger.

Je sais pas vous mais si j’étais une carotte destinée à ça, je l’aurais un peu mauvaise. Et je pense donc qu’il en est de même pour les carottes (oui j’ai vraiment raisonné comme ça).

Ainsi on peut facilement émettre l’hypothèse que les carottes veulent toutes nous exterminer. Et le plus tôt sera le mieux.

Quelles sont les armes des carottes ?

Je ne sais pas si vous avez déjà vu la vidéo du 100m entre une carotte et Gilbert Montagné mais voici ce qu’il sort en substance :

  • Se prendre un mur de plein fouet en courant, ça a l’air de piquer
  • Les carottes réfléchissent beaucoup avant d’agir. En fait elle ne font que ça, réfléchir.

Donc elles ont du temps, beaucoup de temps. Et elles réfléchissent vraiment beaucoup. Cependant, lorsque vous passez la journée à craindre d’être arraché de terre et coupé en petites rondelles dans les heures qui suivent, je comprends qu’on soit plus philosophe que mathématicien.

Mais une fois la nuit tombée, lorsque l’agriculteur est reparti à zapper sur TF1 pour regarder “Danse avec les stars” et que tout danger s’est ainsi évanoui, la carotte rumine sa vengeance. Et maîtriser les mathématique est sans nul doute la première étape dans leur plan de domination planétaire.

Les carottes ont mis 165 millions d’années à exterminer les dinosaures (vous croyez vraiment que c’était une météorite ?), et elles se préparent pour nous.